As Salafiyat du Monde

DINE
 
AccueilPORTAILDINERechercherConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 La récitation du Coran par une femme indisposée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Lina
Co-admin
Co-admin



MessageSujet: La récitation du Coran par une femme indisposée   Lun 18 Jan - 15:09



La récitation du Coran par une femme indisposée

Première question : Est-il permis à la femme de réciter le Coran en période de menstrues ? Lui est-il permis de réciter Ayat-al-Korsî (le verset du Trône) quand elle va au lit sans toucher le Coran ? Je vous demande d'être précis afin que nous soyons éclairées à ce sujet.

R : Louange à Allah Seul et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). En ce qui suit : J'ai évoqué cette question plus d'une fois et j'ai démontré qu'il était permis à la femme de réciter le Coran par cœur en période de menstrues ou de lochies, car il n'y a pas de mal à ce fait comme le prouvent les textes. Les savants ont divergé à ce sujet :

Certains érudits ont dit que cela est interdit, tout comme pour la personne qui est dans un état d'impureté rituelle majeure. Ils ont pris comme preuve un hadith faible qui est rapporté par Abou Dâwoud selon Ibn `Omar (qu'Allah soit Satisfait des deux) où le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : Il est interdit à la femme en période de menstrues ou en état d'impureté majeure de lire le Coran Les savants ont jugé que ce hadith était faible, car il est rapporté par Ismâ`îl ibn `Ayyâch selon les gens du Hedjaz et son récit selon eux est faible.

Certains érudits ont fait Al Qiyâs (analogie) entre les femmes qui ont leurs menstrues et la personne en état d'impureté rituelle majeure. Ils disent que la personne en état d'impureté rituelle majeure n'est pas autorisée à réciter le Coran, alors il en est de même pour la femme en période des menstrues. Les grandes ablutions seraient alors obligatoires pour les deux.

Pour répondre à ce qui a précédé, nous pouvons dire que ce Qiyâs (analogie) entre les femmes qui ont leurs règles ou leurs lochies et les personnes en état d'impureté rituelle majeure n'est pas valide. Car les menstruations et lochies durent plus longtemps et cela peut être difficile pour les femmes, car elles peuvent oublier beaucoup de leur mémorisation au cours ces périodes. Par contre, la personne en état d'impureté rituelle majeure, sa période est courte, elle peut prendre un bain rituel à tout moment et ensuite lire le Coran. En conséquence, l'avis le plus juste des savants est celui qui énonce la licéité pour la femme de lire ce qu'elle mémorise du coran. Il leur est permis de réciter Ayat-al-Korsî quand elles vont au lit. En outre, il leur est permis de réciter ce qu'elles connaissent par cœur du Coran à tout moment. Ceci est l'opinion la plus correcte et la décision initiale. Et quand `A'îcha (Qu'Allah soit Satisfait d'elle) a eu ses menstruations pendant le Pèlerinage de l'Adieu, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lui a dit : Fais ce que fait le pèlerin à l'exception de la circumambulation autour de la Maison Sacrée jusqu'à ce que tu sois de nouveau purifiée Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ne lui a pas interdit de réciter le Coran.

Il est bien connu que les pèlerins récitent le Coran, donc l'enseignement du Prophète à `A'îcha mentionné ci-dessus démontre qu'il n'y a pas de mal à le réciter durant la période de menstruations. Car le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lui a interdit de faire le tour de la Ka`ba, car celui-ci est similaire à la prière, par conséquent la femme ayant ses règles ne prie pas. La lecture du coran ne lui est pas interdite, car si tel était le cas, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) l'aurait clairement expliqué à `A'îcha et aux autres femmes soit à l'occasion du Pèlerinage de l'Adieu ou en d'autres occasions.

De plus, il est bien connu que dans presque chaque maison il y a une femme qui a ses menstrues ou lochies. Si celles-ci n'avaient pas le droit de lire le Coran, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) l'aurait clairement expliqué, de façon générale, afin que ce sujet soit su par tout le monde. Quant à la personne en état d'impureté rituelle majeure, les textes prouvent qu'elle ne lit le Coran, car la période est courte. Et il est en sa possibilité de faire ses grandes ablutions et de le lire. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) évoquait Allah (Dhikr) à tout moment, sauf en état d'impureté rituelle majeure, il ne lisait pas le Coran, comme ceci est mentionné par `Alî ((Qu'Allah soit satisfait de lui)) qui a rapporté : Rien n’empêchait le Prophète (Salla Allah `Alayhi Wa Sallam) de réciter le Coran hormis la souillure majeure Enfin, il est authentiquement rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a récité le Coran après avoir fait ses besoins et dit : "Ceci est permis à quiconque n'est pas en état d'impureté majeure. Quant à celui qui est en état d'impureté majeure, cela ne lui est pas permis, même pas un seul verset." Ceci prouve qu'une personne en état d'impureté rituelle majeure n'est autorisée à réciter le Coran qu'après avoir effectué les grandes ablutions.


قراءة القرآن للحائض

(الجزء رقم : 6، الصفحة رقم: 364)

أسئلة وأجوبتها

السؤال الأول: هل يجوز للمرأة أن تقرأ القرآن الكريم في أيام عذرها ؟ وهل لها أن تقرأ القرآن الكريم إذا أوت إلى النوم وتقرأ آية الكرسي بدون أن تلمس المصحف؟ نرجو من سماحة الشيخ أن يتفضل بإشباع هذا الموضوع حتى نكون فيه على بصيرة.
ج: الحمد لله وصلى الله وسلم على رسول الله، أما بعد: فقد سبق أن تكلمت في هذا الموضوع غير مرة وبينت أنه لا بأس ولا حرج أن تقرأ المرأة وهي حائض أو نفساء ما تيسر من القرآن عن ظهر قلب؛ لأن الأدلة الشرعية دلت على ذلك وقد اختلف العلماء رحمة الله عليهم في هذا:
فمن أهل العلم من قال: إنها لا تقرأ كالجنب واحتجوا بحديث ضعيف رواه أبو داود عن ابن عمر رضي الله تعالى عنهما عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال: لا تقرأ الحائض ولا الجنب شيئًا من القرآن ، وهذا الحديث ضعيف عند أهل العلم، لأنه من رواية إسماعيل بن عياش عن الحجازيين، وروايته عنهم ضعيفة.
وبعض أهل العلم قاسها على الجنب قال: كما أن الجنب لا يقرأ فهي كذلك. لأن عليها حدثًا أكبر يوجب الغسل، فهي مثل الجنب. والجواب عن هذا أن هذا قياس غير صحيح، لأن حالة الحائض والنفساء غير حالة الجنب، الحائض والنفساء مدتهما تطول وربما شق عليهما ذلك وربما نسيتا الكثير من حفظهما للقرآن الكريم، أما الجنب فمدته يسيرة متى فرغ من حاجته اغتسل وقرأ، فلا يجوز قياس الحائض والنفساء عليه، والصواب من قولي العلماء أنه لا حرج على الحائض والنفساء أن تقرأ ما تحفظان من القرآن، ولا حرج أن تقرأ الحائض والنفساء آية الكرسي عند النوم، ولا حرج أن تقرأ ما تيسر من القرآن في جميع الأوقات عن ظهر قلب، هذا هو الصواب، وهذا هو الأصل، ولهذا أمر النبي صلى الله عليه وسلم عائشة لما حاضت في حجة الوداع قال لها: افعلي ما يفعل الحاج غير أن لا تطوفي بالبيت حتى تطهري ولم ينهها عن
(الجزء رقم : 6، الصفحة رقم: 365)
قراءة القرآن. ومعلوم أن المحرم يقرأ القرآن. فيدل ذلك على أنه لا حرج عليها في قراءته؛ لأنه صلى الله عليه وسلم إنما منعها من الطواف؛ لأن الطواف كالصلاة وهي لا تصلي وسكت عن القراءة، فدل ذلك على أنها غير ممنوعة من القراءة ولو كانت القراءة ممنوعة لبينها لعائشة ولغيرها من النساء في حجة الوداع وفي غير حجة الوداع. ومعلوم أن كل بيت في الغالب لا يخلو من الحائض والنفساء، فلو كانت لا تقرأ القرآن لبينه صلى الله عليه وسلم للناس بيانًا عامًّا واضحًا حتى لا يخفى على أحد، أما الجنب فإنه لا يقرأ القرآن بالنص ومدته يسيرة متى فرغ تطهر وقرأ، فقد كان النبي صلى الله عليه وسلم يذكر الله في كل أحيانه إلاّ إذا كان جنبًا انحبس عن القرآن حتى يغتسل عليه الصلاة والسلام كما قال علي رضي الله عنه: كان عليه الصلاة والسلام لا يحجبه شيء عن القرآن سوى الجنابة ، وثبت عنه عليه الصلاة والسلام أنه قرأ بعدما خرج من محل الحاجة، فقد قرأ وقال: هذا لمن ليس جنبًا أما الجنب فلا ولا آية فدل ذلك على أن الجنب لا يقرأ حتى يغتسل.


Les Fatwas d'Ibn Bâz > Sixième volume > Questions et réponses > La récitation du Coran par une femme indisposée
(Numéro de la partie: 6, Numéro de la page: 364-365)
www.alifta.com
Revenir en haut Aller en bas
http://assalafiyatdumonde.forumactif.be
 
La récitation du Coran par une femme indisposée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La récitation du Coran par une femme indisposée
» Vidéo Récitation du Coran avec sous-titre en français
» possession djinn amoureux
» Le Tadjwîd (l'articulation des lettres et phonèmes lors de la lecture ou de la récitation du Coran), est-il obligatoire à la prière ou non? Veuillez nous renseigner avec preuve
» La femme indisposée compense le jeûne des jours manqués

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As Salafiyat du Monde  :: Rappels divers obligatoires :: Rappels divers obligatoires :: ¤ Fatawas :: La femme :: Les menstrues / lochies / Les métrorragies / les pertes vaginales :: Les menstrues-
Sauter vers: