As Salafiyat du Monde

DINE
 
AccueilPORTAILDINERechercherConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 La Zakât des bijoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oum Lina
Co-admin
Co-admin



MessageSujet: La Zakât des bijoux   Dim 23 Juil - 18:42

Fatwa n° 82

Catégorie : Fatwas relatives à la Zakât
La Zakât des bijoux

Question :

Notre noble cheikh, nous nous excusons de prendre une partie de votre temps si précieux, pour connaître la vérité au sujet d’une question qu’une femme m’a chargée de poser aux savants. Allah a voulu que ce soit vous qui y répondiez et j’espère que ma question ne vous cause aucune gêne. Je prie Allah de vous faire profiter des grâces qu’Il vous a octroyées et qu’Il vous fasse habiter le Paradis du Firdaws.

Voici la question : Cette femme se pose la question relative à la Zakât de ses bijoux. Je vous ai adressé une question à ce sujet et vous avez répondu que l’avis le plus fort est qu’il faut s’acquitter de la Zakât sur les bijoux de la femme. J’ai, donc, transmis cette fatwa. Cependant, elle ne sait pas comment s’acquitter de la Zakât des années précédentes, car elle ignorait, alors, le statut de la Zakât sur les bijoux.

Voici, donc, les détails la concernant :

De 1981 à 1994, elle possédait 93,1 g de bijoux en or – atteignant donc le Nisâb–. Pendant cette période, elle ne s’est pas acquittée de la Zakât, car elle ignorait qu’il était obligatoire de le faire.

De 1995 à aujourd’hui : elle avait pris connaissance du statut de la Zakât sur les bijoux, mais comme elle ne savait ni comment le faire ni ce qu’il en était pour les années précédentes, elle n’a rien fait. De plus, elle a vendu 33,2 g d’or et dépensé l’argent dont il ne lui reste que deux millions de centimes (20.000 DA) qu’elle n’a pas dépensés.

Elle demande donc : Doit-elle s’acquitter de la Zakât pour les années précédentes ? Et comment faire, sachant qu’il est difficile de connaître quel était le montant du Nisâb lors de chacune des années pendant lesquelles elle ne s’est pas acquittée de la Zakât ? Elle souhaite, ainsi, de votre part, une explication claire et détaillée.

Notre cher cheikh, nous vous remercions pour votre modestie et de bien vouloir accepter de donner des réponses. Nous demandons à Allah de vous mettre parmi les héritiers du Paradis ; qu’Allah vous récompense de la meilleure façon et As-Salam Alaykum.

Réponse :

Selon l’avis le plus fort, il est obligatoire de s’acquitter de la Zakât sur les bijoux des femmes lorsque ceux-ci atteignent le Nisâb, en témoignent des textes généraux, ainsi que des hadiths spécifiques. C’est l’avis d’Abû Hanifa, d’Ibn Hazm et d’autres, contrairement aux trois imams, Mâlik, Ach-Châfi`î et Ahmad.

* A partir de là, si cette femme ne s’est pas acquitté de la Zakât des années précédentes [de la première période], en se basant sur une fatwa religieuse émanant de l’imam d’une mosquée ou d’un savant, ou parce qu’elle connaissait le statut de cette Zakât dans le sens où elle était parmi le commun des gens de ce pays qui s’attachent à l’école malikite, selon laquelle cette Zakât n’est pas obligatoire quel que soit le montant des bijoux, alors elle n’a pas de Zakât à payer. En effet, elle n’ignorait pas le statut de cette Zakât pendant cette période, et cela en se basant sur le fait qu’elle savait que la Zakât n’est pas obligatoire, et cela jusqu’au moment où elle a pris connaissance de son statut obligatoire. Le devoir de payer la Zakât commence, donc, à partir de 1995.

* Par contre, si elle ignorait son obligation et n’a pas interrogé les savants à ce sujet, alors, son ignorance n’est pas un argument accepté. Elle a, ainsi, une dette à payer et ce, tant que le Nisâb persiste et est atteint.

A noter que le Nisâb de l’or est fixe et invariable ; il est de vingt dinars d’or. Le dinar d’or correspond à 4,25 g et le Nisâb correspond, donc, à 85 g. Elle paiera, ainsi, pour les quatre ans, en grammes d’or pur (c’est-à-dire 24 carats) comme elle peut en donner la valeur en espèces, après en avoir estimé la valeur et cela, à partir du moment où le Nisâb a été atteint en or pur et non mélangé à une autre matière (24 carats). On peut comprendre cela à travers le tableau suivant :




Le montant à sortir obligatoirement sera, donc, de 8,9665 g(1).

En effet, si l’on ôte du Nisâb, qui est de 86,2907 g, le montant de 2,1572 g, le reste sera 84,1335 g, ce qui est en dessous du Nisâb défini par la religion, qui est de 85 g, comme nous l’avons vu.



(1) Le cheikh a divisé la Zakât de cette façon en se basant sur l’avis qu’il avait choisi, selon lequel la Zakât incombe dans les biens eux-mêmes. Cela est l’avis des hanafites, de Mâlik et une version rapportée d’Ach-Châfi`î et Ahmad. Plus tard, il a changé d’avis pour dire que la Zakât incombe à la conscience du propriétaire des biens et non dans les biens eux-mêmes. Cela est l’avis d’Ach-Châfi`î, d’Ahmad, d’Ibn Hazm et d’autres encore. Selon cet avis, le montant à payer s’élève à 9,31 g et Allah est Le plus Savant.


http://ferkous.com/home/?q=fr/fatwa-fr-82
Revenir en haut Aller en bas
http://assalafiyatdumonde.forumactif.be
 
La Zakât des bijoux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le port de bijoux pour les hommes
» Bijoux magique
» VENTE DE BIJOUX DE LA SEMAINE (49 ème)
» VENTE DE BIJOUX DE LA SEMAINE (42 ème)
» VENTES DE BIJOUX DE LA SEMAINE [46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As Salafiyat du Monde  :: Fiqh :: Fiqh ~ Jurisprudence & Pratiques :: ¤ Zakat ~ Aumône légale-
Sauter vers: