As Salafiyat du Monde

DINE
 
AccueilPORTAILDINERechercherConnexionS'enregistrer
Partagez | 
 

 Avis religieux sur le fait d'arrêter les appareils faisant fonctionner le cœur et ceux assurant la respiration artificielle au cas où le cœur ne battrait pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice أم زينب
Admin
Admin



MessageSujet: Avis religieux sur le fait d'arrêter les appareils faisant fonctionner le cœur et ceux assurant la respiration artificielle au cas où le cœur ne battrait pas   Sam 6 Fév - 23:37

Avis religieux sur le fait d'arrêter les appareils faisant fonctionner le cœur et ceux assurant la respiration artificielle au cas où le cœur ne battrait pas




( Numéro de la page: 325)
Avis religieux concernant l'arrêt du cœur-poumon artificiel au cas où le cœur s'arrête de battre
Q1, 2: Dans les cas où l'état du malade ou de la personne qui a subi un accident nécessite sa liaison aux appareils qui assurent mécaniquement le fonctionnement du cœur et des poumons, s'il est prouvé à travers les machines, qui fonctionnent d'une manière périodique, durant les vingt quatre heures, que le cerveau n'émet aucun signe, ce qui indique qu'il s'est arrêté complètement de fonctionner durant cette période, et prouve, de point de vue médical, la mort de patient. Est-il permis dans ce cas d'arrêter les appareils qui font fonctionner le cœur et les poumons d'une manière automatique? Il faut mentionner que la mort du patient ne sera déclarée qu'après la confirmation de l'arrêt du cœur après le détachement de ces appareils et l'apparition des signes reconnus selon la Charia.
R1, 2 : Si la situation est telle que mentionné dans la question, il est permis d'arrêter les appareils qui font fonctionner le cœur et les poumons automatiquement, tant que le cœur ne bat plus, et tant que la respiration n'existe pas sans les machines; car dans ce cas, le malade est mort, et le fonctionnement du cœur et des poumons dépendent des machines et non de la vie de la personne. Cependant, il faut se confirmer de sa mort après le détachement des machines et avant la déclaration de sa mort pour s'assurer de son soulagement complet.
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ’)
vice président de la commissionle président
'Abd-Ar-Razâq Affifî`Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz
[Extrait des Fatwas du Comité permanent] Q (1, 2) de la Fatwa numéro (6619).
Source: Fatwas relatives à la médecine et aux malades
Revenir en haut Aller en bas
 
Avis religieux sur le fait d'arrêter les appareils faisant fonctionner le cœur et ceux assurant la respiration artificielle au cas où le cœur ne battrait pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avis religieux
» Avis religieux sur le fait de vivre avec un conjoint qui n'effectue pas la prière ni le jeûne, etc.
» Avis religieux sur le fait de couvrir la tombe d'une femme pendant son inhumation
» Avis religieux sur le fait de laisser pousser les ongles
» Marcel Amont fait l'apologie du cartilage de requin : Ecrire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As Salafiyat du Monde  :: Rappels divers obligatoires :: Rappels divers obligatoires :: ¤ Fatawas :: Santé-
Sauter vers: